Mes 10 meilleures astuces pour gérer au mieux les repas nocturnes de bébé

Reveil nocture repas bébé

Aucun parent n’osera me contredire sur le fait que c’est difficile de devoir se réveiller plusieurs fois par nuit pour nourrir son bébé. En effet, les tous premiers mois, bébé se réveillera très certainement parce qu’il a faim et c’est normal.
Mais heureusement, il existe de petits trucs et astuces faciles à mettre en place pour pouvoir le nourrir sereinement et vite aller se recoucher ! J’ai pu toutes les tester avec ma fille et je peux vous dire que ça m’a bien aidé à passer ces premiers mois difficiles !

Il existe évidemment d’autres raisons pour lesquelles votre bébé peut se réveiller la nuit, mais cet article traitera de ce besoin physiologique précis.
Parcourez mes conseils testés et approuvés !

1. Dormir dans la même chambre

Dormir avec son bébé dans la même chambre est non seulement recommandé par l’OMS (car réduit les risques de mort subite du nourrisson) mais est en plus très pratique ! Quoi de plus simple que de ne faire que quelques pas pour aller récupérer son bébé plutôt que de devoir traverser un couloir et changer de pièce ?
On est d’ailleurs plus attentif à ses phases de réveil et nous pouvons réagir avant qu’il ne s’énerve vraiment. J’ai d’ailleurs compris que plus on comblait rapidement ses besoins, plus bébé apprenait à être patient. Attention cependant car les nourrissons ont un sommeil agité et font énormément de bruits pendant qu’ils dorment. Ne vous faites pas avoir ! Mais à force, on sait quand son bébé est réellement réveillé et qu’il a faim. En général il fait des bruits de bouche assez reconnaissables ou gémit davantage.

Pour plus de praticité encore, vous pouvez accoler son couffin ou lit à barreau au vôtre. Vous pouvez même investir dans un lit de cododo que vous pouvez accrocher à votre lit ! Très utile surtout si vous êtes une maman allaitante.

 

Petite parenthèse, je préfère vous recommander cette solution que celle de partager votre lit (qu’on appelle « bed-sharing »). En effet, les risques de cette pratique sont importants : étouffement, hyperthermie, écrasement thoracique. Cependant, je reconnais que nous sommes nombreux à l’avoir fait ou à le faire.  Je vous rédigerai donc un article mettant en avant les consignes de sécurité, si vous prenez la décision de partager votre lit. Parenthèse fermée !

2. Utiliser une veilleuse ou lumière douce

Je vous conseille effectivement d’investir dans une veilleuse, comme j’ai pu le faire, pour pouvoir garder la pièce la plus sombre possible et faire comprendre à votre enfant que c’est encore la nuit.
Et c’est bien pour soi aussi, une lumière plus forte nous réveillerait davantage et plus difficile de se rendormir une fois bébé recouché.

Il est de plus recommander d’utiliser une veilleuse avec une lumière rouge car cette couleur affecterait moins la production de mélatonine (l’hormone du sommeil).

3. Porter des vêtements adaptés pour l’allaitement

Que vous allaitez ou tire-allaitez allaite ou tire-allaite ! et oui, je faisais partie de cette team et je devais me lever la nuit pour le faire), portez des vêtements confortables et adaptés. Brassières, soutiens gorges, pyjamas, nuisettes ou encore tee-shirt d’allaitement, il y en a pour tous les goûts !

Pour les tire-allaitantes, j’ai une super astuce à vous donner : prenez une vieille brassière et faites un trou au niveau des mamelons pour pouvoir passer et maintenir les téterelles.  Une astuce qui m’a bien libéré les mains !
Vous pouvez aussi trouver sur internet des bustiers fait pour.

4.  Si bébé est nourri au biberon

Tout d’abord, je vous conseille de préparer à l’avance la bonne dose de poudre de lait à placer dans des contenants faits pour et faciles à verser.

Et la bonne dose d’eau directement dans les biberons.

Cependant, je ne recommande pas de mélanger le lait infantile et l’eau trop longtemps à l’avance car cela favorise le développement de bactéries. Voici les recommandations du site AMELI sur la conservation d’un biberon préparé en amont.

Le lait peut être bu à température ambiante. Mais si votre enfant préfère les biberons chauds, je vous recommande d’investir dans un chauffe biberon qui pourra maintenir l’eau à la bonne température. Vous éviterez aussi de cette manière d’utiliser votre micro-onde qui est fortement déconseillé car les risques de brulures sont accrus. Le chauffer au bain-marie est également possible. Dans tous les cas, ne jamais chauffer le biberon à plus de 37 degrés, bien le mélanger et tester sa température sur votre poignet.

5. S’installer confortablement

Lors de la tétée, installez-vous confortablement. Plus vous éviter les tensions et êtes détendu, plus bébé le sera également.
Si vous allaitez, il existe plusieurs positions pour être à l’aise, même en étant allongé. Même chose pour donner le biberon, n’hésitez pas à bien vous caller dans un bon fauteuil ou avec des coussins.

6. Changer la couche avant le repas

Autre tips fabuleux : changer sa couche avant de le nourrir. Et que si c’est nécessaire ! Le change est un moment qui peut exciter votre bébé alors que la tétée va plutôt l’apaiser.
Et effectivement, le coucher était plus simple dans cet ordre-là.

7. Ne pas parler ou peu à son bébé

Ne parler pas ou très peu à votre bébé la nuit. Sauf s’il a besoin d’être calmé évidemment, dans ces cas-là c’est plutôt conseillé.
C’est encore dans le but de l’aider à faire la distinction entre le jour et la nuit.

8. En journée, vivez votre vie

En journée, écoutez de la musique, laissez entrer la lumière, parlez normalement… bref vivez votre vie ! Toujours cette histoire de distinction jour/ nuit. Et on ne peut pas constamment faire attention à ses moindres faits et gestes.

Je vous avoue que j’ai eu du mal à le faire. Surtout quand je galérais à endormir ma fille pour ses siestes.  Je n’avais pas franchement envie de faire du bruit de peur de la réveiller. Par contre, j’ai toujours laissé de la lumière dans la chambre si j’arrivais à la poser dans son lit. Et même chose si elle s’endormait en écharpe ou dans mes bras, je ne restais pas dans le noir.  

Je reviendrai plus en détail dans un prochain article sur mes astuces pour aider bébé à faire la distinction entre le jour et la nuit, car il y a d’autres petits trucs à connaitre ! Parce que ça peut aussi expliquer le fait que votre bébé reste réveillé sur de longue période la nuit.

9. Moment gros câlin

Juste après le repas, il est conseillé de maintenir bébé à la verticale, pendant 20 minutes. Cela permet d’éviter les reflux et inconforts. Pour les bébés nourris au biberon, il est préférable également de lui faire faire un rot. Mais si le rot ne vient pas, les 20 minutes en position verticale sont normalement suffisantes.

Je vous conseille également d’attendre qu’il soupire, signe qu’il est complètement détendu. Par contre, il vaut mieux réinstaller bébé dans son lit avant qu’il se soit complètement rendormi (dans la mesure du possible).  S’il est semi-endormi, cela peut l’aider à apprendre à se rendormir seul.

Si cette étape ne fonctionnait pas, je soufflais d’abord un bon coup puis reprenais ma fille dans les bras. J’attendais à nouveau le fameux soupir et d’être sûre qu’elle était à nouveau apaisée.

Ne pas hésiter à demander de l’aide au co-parent si présent ou à une personne charitable de votre entourage. Si vous êtes mère ou père célibataire, ne pas hésitez à demander de l’aide

10. Avoir un rituel bien rodé

Dernière recommandation : avoir un rituel bien rodé. Testez des astuces sur plusieurs nuits, observez ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre bébé. Une fois que tout est bien mis en place, cela permet en quelque sorte d’activer le mode « robot » et de ne pas avoir à réfléchir à quoi faire la nuit. Nous savons à quel point ça peut être difficile. Être bien préparé permet également d’être plus tranquille et de dormir (et de se rendormir !) un peu plus sereinement.

Voici donc ce qui a marché pour moi et ma fille. Pour ma part, ça a très vite bien fonctionné. À part de quelques rares fois, les réveils nocturnes se sont passés plutôt sereinement pour moi. Sûrement parce que je connaissais ces précieuses astuces que j’ai pu mettre en place très rapidement.

 

Et vous, des trucs et astuces à recommander pour faciliter le retour au lit ? 

 

Découvre l'application Akna

Teste l'abonnement Akna gratuitement pendant 7 jours

Akna - Application mobile bien-être et éveil maternel

Télécharge gratuitement l'application Akna et bénéficie de centaines de contenus vidéos, audios et articles pour t'accompagner du désir d'enfant aux premiers mois avec bébé.
De nombreuses disciplines (activité physique, pratiques mentales, forme et bien-être) et de l'information fiable, en tout temps et en tous lieux.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AKNA.MOOD