Césarienne : comment l’appréhender au mieux ?

césarienne peur

Les craintes liées à une césarienne sont nombreuses : « j’ai peur d’être seule », « j’ai peur d’avoir mal », « j’ai peur des complications », « j’ai peur de me dire que je suis passée à côté de mon accouchement » … Tout ceci est bien normal. L’appréhension et vécu sont différents chez chaque femme.

Voici quelques pistes pour vous aider à mieux appréhender la césarienne, programmée ou en urgence.

Rédiger un projet de naissance

En cas de césarienne programmée, vous pouvez rédiger un projet de naissance pour indiquer à l’équipe médicale vos souhaits éventuels. Vous pouvez également prévoir un paragraphe au cas où une césarienne est préconisée en urgence. Se préparer à toutes éventualités permet de mieux vivre les choses si jamais votre accouchement ne se passe pas comme prévu.

Exemples de souhaits pour une césarienne

  • J’aimerais accoucher sous hypnose
  • J’aimerais pouvoir être accompagnée par un proche si cela est possible
  • J’aimerais pouvoir écouter de la musique pendant la césarienne
  • J’aimerais pouvoir faire baisser le champ opératoire lors de la sortie de mon bébé
  • J’aimerais qu’on me décrive en détail ce qui se passe
  • J’aimerais pouvoir pousser au moment où bébé doit sortir
  • Et autres choix

Ressources pour se préparer mentalement à une césarienne

Voici quelques ressources pour vous préparer en amont :

  • Faire des exercices de respiration que vous pourrez notamment apprendre pendant votre préparation à la naissance et/ou auprès de pros du bien-être (sophrologue, relaxologue,..). Vous pourrez aussi retrouver des exercices de respiration et de relaxation dans l’application Akna.

 

  •  Visualiser le protocole d’une césarienne de peut également vous aider. C’est d’ailleurs possible de demander à des professionnels, du bien-être notamment, de faire une séance de visualisation positive autour de la césarienne. Dans le paragraphe suivant, je vous détaille comment une césarienne programmée peut se dérouler.

 

  • Créez-vous une équipe de soutien de choc (co-parent, proches et professionnels) ! Des personnes avec qui parler de vos peurs, sans crainte et qui peuvent être là si jamais vous craquez. Ces mêmes personnes pourront être présentes si vous avez besoin de vous confier après votre césarienne.

 

  •  Autre piste possible : communiquez avec votre bébé, expliquez-lui ce qui va se passer, comment vous vous sentez face à tout ça. Vous êtes une équipe après tout.

 

  •  Posez un maximum de questions sur le déroulement de la césarienne, sur les suites de couche ou autres sujets si vous en ressentez le besoin. Les réponses apportées pourront vous rassurer 🙂

 

  • Enfin, je pense que suivre une préparation à la naissance et éventuellement se tourner vers des préparations complémentaires comme le yoga, la sophrologie ou encore l’hypnose peut vraiment aider à se préparer à un accouchement par césarienne. L’important ici est de le faire avec un ou une professionnelle de confiance, qui traite vraiment le sujet de la césarienne, et de ne pas hésiter, encore une fois, à poser un maximum de question.

Connaître le déroulement possible d’une césarienne programmée

Le déroulement que je vais vous présenter pourra différer en fonction du lieu où vous accoucherez.

Avant l’opération

  • L’arrivée, a lieu en général, la veille de l’opération pour faire les derniers examens et bénéficiez de la ré-explication du déroulement de l’opération.

  • Deux douches sont préconisées avec un savon antiseptique, la veille et le jour même de l’intervention.

  • Il faut également être à jeun.

  • Avant l’opération, il faut également avoir retiré vernis, bijoux, lentilles de contacts ou encore prothèses dentaires amovibles. Vous pouvez aussi vous raser/épiler en amont.

Pendant la césarienne

    La durée moyenne d’une césarienne est d’une dizaine de minutes pour la naissance de bébé et entre 30 à 45 minutes pour la suture. Évidemment, ces durées pourront variées d’un accouchement à un autre.

    • Pendant l’opération, certains de vos souhaits pourront être mis en place.

     

    • Il est possible pour l’accompagnant(e) d’être présent(e), sauf contre-indication. Je vous recommande, même vous ne prévoyez pas d’accoucher par césarienne, de demander en amont les conditions pour que l’accompagnant(e) soit présent(e), surtout avec la situation sanitaire actuelle.

     

    • Perfusion et tensiomètre seront posées.

     

    • Anesthésie : les anesthésies préconisées sont la péridurale, la rachianesthésie voire les deux combiner. L’anesthésie générale est utilisée que si elle est vraiment plus que nécessaire.

     

    • Après l’installation sur la table (complètement dénudée ou non), une pose urinaire sera également posée.

     

    • Le temps de la suture, vous pourrez pratiquer le peau-à-peau ou la première tétée. Je vous recommande là encore de bien demander comment ça peut se dérouler.

     

    • Enfin, une surveillance pendant au moins 2h en salle de réveil ou d’accouchement avant d’aller en chambre. La surveillance en salle de naissance est plus rare.
      Malheureusement, si la salle de réveil est commune à tout l’hôpital, vous ne pourrez normalement pas avoir bébé avec vous (il partira en soin, possibilité pour le co-parent d’être présent avec lui)

    Après l’opération

    Après l’opération, et la surveillance, vous retournerez dans votre chambre avec bébé.

    Le premier lever est possible au 1er jour qui suit l’opération (fin de journée ou lendemain). Là aussi, ça peut différer, certaines équipes vont préconiser un lever plus tôt. N’hésitez pas à en discuter en amont. L’équipe médicale vous montrera les bons gestes à faire pour vous faire le moins mal possible. Bien que cela puisse être douloureux, pouvoir se lever est encouragé et conseillé pour éviter les risques de phlébite.

     Le séjour en maternité pour une césarienne est en moyenne entre 4 à 6 jours. Cette durée peut être modifiée : sortie précoce si critères remplis ou encore sortie repoussée si nécessaire.

    À glisser dans sa valise maternité : spécial césarienne

    Pour vous sentir davantage prête et faciliter votre séjour, vous pourrez prévoir des choses utiles dans votre valise de maternité :

     

    • Bas de contention
    • Coussin d’allaitement pour trouver plus facilement une position confortable pour vous
    • Vêtements amples et confortables
    • Rallonge électrique, les prises sont souvent trop éloignées
    • Lampe de chevet ou veilleuse
    • De quoi vous occuper, car le séjour est possiblement long
    • Chewing-gum, car permettrait de relancer le transit
    • Culottes assez hautes pour ne pas toucher la cicatrice
    • De quoi vous rafraichir et vous nettoyer en restant allongée

    Quelques sources d’informations utiles

    Le site internet de l’association Césarine (et d’ailleurs l’Association Césarine elle-même) qui est une mine d’or d’information. 

    Le compte instagram @maman.cesarisee tenu par Noémy et Johana et qui est une superbe source d’information.

    L’application akna (évidemment 😜) qui est enrichi au fur et à mesure avec du contenu information, pratico-pratique et soutenant, notamment avec des pros santé et bien-être, autour de la césarienne

    L’application wemoms pour discuter et échanger avec d’autres mamans.

    Découvre l'application Akna

    Teste l'abonnement Akna gratuitement pendant 7 jours

    Akna - Application mobile bien-être et éveil maternel

    Télécharge gratuitement l'application Akna et bénéficie de centaines de contenus vidéos, audios et articles pour t'accompagner du désir d'enfant aux premiers mois avec bébé.
    De nombreuses disciplines (activité physique, pratiques mentales, forme et bien-être) et de l'information fiable, en tout temps et en tous lieux.

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    AKNA.MOOD