Méthode CALMS : d’abord se calmer pour calmer bébé

La méthode CALMS pour calmer son bébé

Quand bébé pleure : nous accourons de suite sans réfléchir ! Et c’est tout à fait normal.
Mais nous pouvons essayer de faire légèrement différemment pour calmer son bébé.
C’est là que la méthode CALMS rentre en jeu. Cette méthode a été créée par les Docteures Carrie Contey et Debby Takikawa, leur travail est la source principale de cet article. Chaque lettre correspond à une action à mettre en place.
Voici donc les étapes détaillées à suivre :

Les étapes de la Méthode CALMS

C = Check with yourself

FAITES D’ABORD ATTENTION À VOUS

En vous posant des questions sur comment vous vous sentez à l’instant T :
Vous sentez-vous fatiguée ? en colère ? frustrée ? Stressée ? Apeurée ? Exaspérée ? …  ? ou au contraire déjà parfaitement détendue ?

Observez comment cela se manifeste au niveau de votre corps :
Ressentez-vous des sensations particulières, des points de tension ? Votre mâchoire est serrée ? Vos poings également ? Votre respiration est accélérée ? Vous avez envie de pleurer ? … ?

Prenez conscience de ces sentiments ou inconforts, sans jugement,  pour pouvoir mieux vous apaiser. 

A = Allow a breath

SOUFFLEZ

Après ce 1er check corporel et émotionnel, permettez-vous de souffler pour faire retomber les tensions et vous apaisez.
Vous pouvez au choix :

Respirer un bon coup,
Boire un verre d’eau,
– Vous répéter des phrases d’encouragement ou affirmations positives,
– Vous étirer,
Regarder par la fenêtre,
Fermer les yeux,
– Faire un court exercice de sophrologie
– …

Ces actions peuvent être de courte durée, de 30 à 60 secondes. L’important est surtout de le faire consciemment, avec le temps qu’il vous faut, pour pouvoir en ressentir pleinement les bénéfices. .

L = Listen to your baby

ECOUTEZ VOTRE BÉBÉ

Une fois que vous êtes sûre d’être apaisée et dans de bonnes conditions, allez voir votre bébé. Observez-le pour comprendre ce qu’il veut vous manifester : faim, fatigue, inconfort, douleur, tristesse, peur, colère, couche sale, position inconfortable… Utilisez tous vos sens mais surtout faites confiance à votre instinct.

M = Make contact and Mirror the baby’s feelings

PARLEZ À VOTRE BÉBÉ ET REFLETEZ SES SENTIMENTS

Le but de cette étape est de faire comprendre à votre bébé que vous êtes avec lui et que vous pensez savoir ce qu’il a. N’hésitez pas également à le prendre dans vos bras pour que le contact soit également physique.

Décrivez-lui ce que vous voyez en émettant des suggestions :

« Je vois que tu es vraiment en colère, tu dois avoir très faim »
« J’entends parfaitement que ça ne va pas, ce n’est pas confortable d’avoir une couche sale »
« Oh, ce n’est pas facile pour toi mon bébé, je sens que quelque chose te dérange fortement »
« Ce bruit soudain a dû te faire très peur ! »

Adaptez vos mots en fonction de ce que vous observez et ses réactions.

Mais ça va plus loin car prendre le temps de faire cette description oralement permet à votre bébé d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il peut ressentir. Il ne comprend pas forcément ce que vous dites, mais le non-verbal (expressions du visage, posture corporelle, intonation de la voix, etc.) prend une très grande place dans la communication avec votre enfant.

S = Soothe your baby

CALMER VOTRE BÉBÉ

Apportez maintenant à votre bébé ce dont il a besoin :

nourrissez-le,
changez lui sa couche,
câlinezle,
bercez-le,
– continuez de lui parler,
rassurez-le,
chantez lui une chanson
massez-le
sortez prendre l’air avec lui
adaptez ses vêtements s’il a froid ou à l’inverse chaud
lisez lui une histoire
installez le plus confortablement
– prenez-le en écharpe

Observez si cela fonctionne, ajustez au possible en prenant bien le temps que vos actions fassent leur effet. Parfois, plusieurs choses peuvent déranger votre tout petit. Il faut ainsi procéder par étape.

Pour résumer

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut d’abord essayer de se calmer soi avant d’essayer de calmer son bébé. Pourquoi ? Comme les enfants n’ont pas les armes pour se calmer eux-mêmes, ils apprennent à gérer leurs émotions en « imitant » l’attitude des personnes qui prennent soin d’eux.  De plus, ce sont des éponges à émotion. Donc si vous êtes patient et calme, votre petit a plus de chance de se calmer plus vite.

La méthode CALMS par extension

Par extension, cela veut dire qu’il faut aussi prendre soin de vous au quotidien.
C’est ma sage-femme qui m’avait parlé de cette méthode en soulignant le fait qu’il faut pouvoir faire des choses pour soi afin de pouvoir relâcher la pression et le stress qui s’accumulent.
Cependant, j’ai conscience que ça peut être difficile à faire et à mettre en place : fatigue, manque de temps et de possibilité d’organisation.

Je compte donc vous rédiger un article complet avec des conseils et astuces « self-care » !

 

Je vous invite à mettre en place la méthode CALMS dès maintenant. D’ailleurs la connaissiez-vous ? Est-ce quelque chose que vous faites déjà naturellement ? Je serais ravie de vous lire !

 

Découvre l'application Akna

Bénéficiez de 7 jours d'essai offerts 🙂

Akna - Application mobile bien-être et éveil maternel

Téléchargez l'application Akna et bénéficiez de centaines de contenus vidéos, audios et articles pour vous accompagner du désir d'enfant aux premiers mois avec bébé.
De nombreuses disciplines (activité physique, pratiques mentales, forme et bien-être) et de l'information fiable, en tout temps et en tous lieux.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AKNA.MOOD