Soins du cordon ombilical : guide par une infirmière puéricultrice

bons gestes et étapes pour prendre soin du cordon de bébé

Bienvenue dans cet article consacré aux soins du cordon ombilical, une étape importante dans les premiers jours de vie de votre bébé.

La plupart des parents sont souvent inquiets quant à la manière d’en prendre soin. Heureusement, Julie, une infirmière puéricultrice expérimentée, est là pour vous guider à travers les étapes cruciales de ce processus.

Dans cet article, vous découvrirez des conseils utiles sur comment nettoyer et sécher parfaitement le cordon ombilical de votre bébé, quels produits utiliser et quand consulter un médecin. Grâce aux précieux conseils de Julie, vous vous sentirez plus confiant et compétent dans vos soins pour votre nouveau-né.

Quand le cordon ombilical tombe-t-il ?

Le cordon ombilical tombe en général entre le 3ème et 7ème jour de vie de votre enfant. Les soins de cordon se font donc sur une période relativement courte.

Ces soins sont importants à effectuer car ils évitent une infection et permettent au cordon de sécher plus vite et donc de tomber plus vite.

Est-ce que bébé a mal lors des soins de cordon ?

Le cordon n’est pas innervé, c’est-à-dire que votre enfant ne ressent pas de douleur quand vous faites ces soins. Il pourra ressentir éventuellement une gêne, car vous mettez par exemple du froid au niveau de son nombril. Mais il n’y a pas de risque de douleur même si le cordon saignote. Vous pouvez être rassuré·e par rapport à ça.

À quelle fréquence nettoyer le cordon ?

En général, on conseille de nettoyer et surtout de sécher le cordon deux fois par jour. Ça peut être au moment du bain ou lors du changement de couche de votre enfant.

De quels matériels et produits ai-je besoin ?

Pour nettoyer le cordon de votre enfant, vous allez avoir besoin de compresses stériles et d’un produit naturel ou prescrit par votre maternité/médecin/sage-femme (ça va dépendre de vos envies et convictions).

Voici quelques exemples de produits que vous pouvez utiliser (attention à bien suivre les recommandations en fonction du produit choisi) :

Les étapes pour nettoyer et sécher le cordon ombilical

Le nettoyage du cordon

Dans un premier temps, lavez-vous bien les mains avant de faire ce soin à votre bébé, surtout si vous avez changé sa couche en amont.

Ensuite, ouvrez vos compresses sans les toucher. En général, on a besoin de 2 compresses pour nettoyer et de 2 compresses pour sécher.

Vous allez pouvoir imbiber les 2 premières compresses du produit de votre choix ou utiliser de l’eau et du savon si le bain se fait dans la foulée du soin.

N’hésitez pas à prévenir également votre enfant que vous allez nettoyer son cordon et à le rassurer.

Prenez votre première compresse par les 4 coins sans jamais toucher le milieu de la compresse.

Commencez par passer avec un mouvement ferme entre la peau du ventre de bébé et son cordon sur le haut du nombril.

Prenez une nouvelle compresse, pour faire la même chose mais sur le bas du nombril cette fois-ci. Le but est de bien nettoyer tout le tour du nombril.

Après chaque passage, il faudra bien veiller à changer de compresse.

Normalement, si vous avez bien appuyé, toutes les petites peaux mortes et saletés doivent être parties avec les compresses. Si jamais ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à reprendre une nouvelle compresse imbibée et à repasser une nouvelle fois.

Le séchage du cordon ombilical

Une fois le cordon bien nettoyé, prenez vos compresses sèches ou un petit coton tige que vous allez pouvoir passer autour du nombril pour pouvoir bien le sécher. Même chose, une compresse par passage. Il est important de veiller à bien sécher le cordon.

Le mieux est de laisser sécher le cordon à l’air libre. Mais vous pouvez éventuellement utiliser de l’argile blanche à saupoudrer directement sur le cordon. Vous pouvez également utiliser de la poudre de Wecesin, mais c’est plus difficile à trouver.

 

Attention à l’éosine

S’il y a des difficultés de séchage, il est fortement déconseillé aujourd’hui d’utiliser de l’éosine. L’éosine étant rouge, elle peut masquer les infections et l’avancement de la cicatrisation du cordon. Il est donc préférable d’utiliser des produits les plus naturels possibles et qui seront de préférence transparents pour pouvoir voir comment la cicatrisation évolue.

Remettre la couche

Une fois que tout ceci-ci est fait, vous pouvez rhabiller votre bébé. Pour les petits garçons notamment, c’est bien de replier la couche sous le nombril au cas où il fait pipi pour éviter que le cordon soit touché par ses urines, ce qui ne facilitera pas la cicatrisation.

Continuez bien les soins même si le cordon commence à se détacher.

Pourquoi garder une bonne longueur de cordon ombilical ?

Ce qui peut être intéressant, c’est de voir avec le lieu où vous accouchez si c’est possible de garder une longueur de cordon qui soit suffisamment importante pour vous aider dans la manipulation de celui-ci. En effet, lorsqu’il sèche, il a tendance à se rétracter ce qui rend plus difficile les manipulations et s’il est vraiment trop court, ça risque de faire un petit capuchon sur le nombril de votre bébé. Ceci qui peut vous faire passer à côté de saletés qui seraient à l’intérieur, car on n’ose pas forcément soulever le petit capuchon. La cicatrisation peut être impactée par ça.

Quand consulter un médecin : signes d’infection ou de complications à surveiller

Si vous observez qu’il y a un bourgeon, comme une petite excroissance au niveau de la base du nombril qui souvent peut être un peu rouge, n’hésitez pas à consulter. Ce n’est rien de grave. Mais ceux-ci peuvent être traités pour éviter qu’esthétiquement votre bébé garde un petit renflement au niveau de son nombril.

 

Autres observations qui peuvent vous inciter à consulter :

  • Rougeurs,
  • Saignements, pus, suintement
  • Gonflement
  • Mauvaise odeur
  • Cordon arraché par accident

N’hésitez pas à demander un avis médical au moindre doute.

Nous espérons que vous avez trouvé dans cet article des informations qui vous permettront d’effectuer sereinement les soins du cordon de votre bébé.

Dans ce guide, vous trouverez des liens affiliés. Si vous cliquez sur ces liens et achetez le produit, je reçois une commission sans coût supplémentaire pour vous. Cette commission me permet de continuer à créer de nouveaux contenus avec des professionnelles de la périnatalité et de me rémunérer pour mon travail.
Merci pour votre soutien !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AKNA.MOOD