Premiers symptômes de grossesse : check-list des signes et apparitions

La méthode CALMS pour calmer son bébé

Il n’est pas rare de se poser tout un tas de questions lorsque l’on est en projet bébé : Quels sont les premiers symptômes d’une grossesse ? Quand sont-ils susceptibles d’apparaitre ? Suis-je d’ailleurs censée en avoir ? Et comment confirmer qu’il s’agit bien là d’une grossesse ?

Voici les symptômes qui apparaissent au 1er trimestre et qui peuvent vous encourager à faire un test de grossesse.
D’autres articles seront rédigés pour traiter des autres symptômes de grossesse pouvant apparaître à partir de la fin du 1er trimestre.

Les premiers symptômes de grossesse

Tout d’abord, sachez que vous pouvez être enceinte sans ressentir aucun de ces symptômes et inversement.

Premiers signes d'une grossesse

Retard de règles

Le retard de règle est l’un des symptômes de grossesse les plus connus et sûrement le plus facilement identifiable. Si nos cycles sont réguliers, les retards de règle sont faciles à détecter : on considère qu’il y a retard si vos règles n’arrivent pas dans les 3 jours après la date prévue. Sur des cycles irréguliers, on attendra plutôt une semaine avant de parler de retard.

Attention, vous pouvez avoir un retard sans forcément être enceinte. En effet, de nombreux facteurs peuvent venir perturber vos cycles : stress important, changement de rythme de vie (vacances, nouveau travail…), prise de certains médicaments etc.

A contrario, vous pouvez tout à fait être enceinte mais « avoir également vos règles ». Lors du premier trimestre, vous pouvez avoir des saignements que l’on peut confondre avec des menstruations (liés à l’implantation de l’ovule, aux changements hormonaux, etc.).

Rappel important, ces saignements peuvent aussi être le signe d’une fausse couche ou d’un décollement du placenta. N’hésitez donc pas si vous êtes enceinte à consulter les urgences gynécologiques ou votre gynéco.

Transformation de la poitrine

Vous pouvez également ressentir et observer des modifications au niveau de votre poitrine : vos seins peuvent être plus durs, plus volumineux ou encore plus sensibles / douloureux au toucher (ce qui peut aussi avoir lieu lors de l’arrivée des règles).
Les aréoles peuvent devenir plus bombées et plus foncées et les tubercules de Montgomery (petites glandes sur l’aréole qui permettent de la lubrifier) peuvent être plus nombreux et plus gros.

Tubercules de Montgomery

Nausées ou vomissements

Les nausées voire vomissements sont d’autres symptômes bien connus (et d’ailleurs très souvent utilisés dans les films ou séries pour faire comprendre qu’un personnage est enceinte).

Les nausées et vomissements seraient potentiellement dus à l’hormone hCG, secrétée par les cellules du futur placenta dès les premiers jours qui suivent la fécondation. Son taux double quasiment tous les 2/3 jours et atteint son maximum entre la 8ème et 12ème semaine d’aménorrhée. Ce qui explique que les nausées sont en général plus fortes au 1er trimestre pour disparaître ensuite (ce n’est malheureusement pas toujours le cas).

Sensibilité accrue aux odeurs

Enceinte, notre sensibilité aux odeurs est accrue ce qui peut vraiment être handicapant : des odeurs agréables peuvent devenir désagréables et les odeurs désagréables le sont encore plus. Nausées garanties !
Cet odorat surdéveloppé est sûrement lié, encore une fois, à l’augmentation des hormones dans le corps. Cette augmentation dilate les vaisseaux sanguins, dont ceux du nez qui capte donc davantage les odeurs.

Odorat grossesse

Envie d’uriner plus fréquemment

L’hormone hCG, qui est, je rappelle, sécrétée par le placenta dès les premiers jours suivant la fécondation, entraineraît une envie plus fréquente d’uriner lors du 1er trimestre. Par la suite, l’envie d’aller aux toilettes sera plutôt due à la compression de la vessie par l’utérus à mesure que le fœtus grandit.

Fatigue, hyperémotivité et trouble du sommeil

Lorsque la grossesse s’installe, il est normal de se sentir fatiguée. Le corps se modifie et les hormones augmentent. Il est possible de tomber de sommeil bien plus tôt qu’à la normale.

Et les sautes d’humeur ? C’est également un autre signe qui peut vous faire dire que vous êtes enceinte !
En général, fatigue et hyperémotivité disparaissent à la fin du 1er trimestre…pour souvent revenir lors du 3ème trimestre !

Température plus élevée

Lors du cycle menstruel, la température corporelle fluctue. Elle augmente lors de l’ovulation puis retombe lors des règles. Mais si vous êtes enceinte, la température basale ne retombe pas et se maintient. Pour le savoir, il faut prendre sa température chaque matin toujours avec le même thermomètre (un thermomètre suffisamment précis) et la noter chaque jour.
Vous pouvez télécharger et imprimer une courbe de température vierge ici, sur le site du Docteur Benchimol.

Cependant, la température peut également avoir augmenté à cause d’une infection ou d’un virus.
Et s’il s’avère que vous êtes effectivement bien enceinte, il faut savoir qu’une fièvre légère qui dure plus de 24h ou une fièvre de plus de 38,5 degrés sont un motif de consultation médicale.

Maux de tête et sinus congestionnés

Grossesse maux de tête et sinus bouchés

Ce ne sont pas des signes fiables mais combinés à d’autres symptômes, ils peuvent vous mettre sur la piste d’une grossesse. Ces maux sont dus à des modifications physiologiques : augmentation du volume sanguin, de la pression artérielle et des hormones sécrétées en plus grande quantité.
Sans oublier que la fatigue ressentie peut également déclencher des maux de tête.

Hypersalivation

Vous avez l’impression de saliver plus qu’à la normale ? C’est également possible en début de grossesse. Certaines femmes produisent jusqu’à 2 litres de salive par jour.

Crampes abdominales et maux de dos

Pour permettre à votre bébé d’évoluer dans un vrai nid douillet, vos ligaments se détendent, ce qui peut causer des maux de dos, et votre utérus s’étend, ce qui peut causer des crampes abdominales. Ces symptômes sont semblables à ceux ressentis lors des menstruations. À voir si ça perdure.

Vertige

L’augmentation du volume sanguin qui s’opère en début de grossesse mais également des crises d’hypoglycémie et baisses de tension peuvent être à l’origine de vertiges. La fatigue n’arrange pas les choses de ce côté-ci. Même si ces vertiges et malaises sont souvent bénins, il est préférable de consulter !

Acné

Encore la faute aux hormones : une poussée d’acné est tout à fait possible en début de grossesse et peut en être un signe annonciateur (conjugué à d’autres symptômes)

Prise ou perte de poids rapide

Une perte ou prise de poids inexpliquée ? Il est probable que ce soit un signe de grossesse. Avec toutes les modifications qui s’opèrent, les nausées, les fringales éventuelles… il est normal que votre poids varie. Il s’agit quand même de faire attention à ce que ça n’aille pas dans des extrêmes.  

Apparition de ces premiers symptômes de grossesse

Quand apparaisse les premiers symptômes de grossesse ?

Quand peuvent apparaître les premiers signes de grossesse ?

Les premiers symptômes arrivent le plus communément lors du 1er mois de grossesse, environ 2 semaines après le retard de règle.

Est-ce qu’on peut ressentir des symptômes au moment de l’ovulation ?
Je ne sais pas. Tout ce que je peux vous dire de ce côté-ci, c’est que j’ai eu de fortes nausées lors de l’ovulation qui a mené à ma grossesse. Mais comme nous sommes l’œuf ne s’est pas encore implanté à ce moment-là, il n’y a pas vraiment grossesse.

Et au moment de la nidation ? C’est plus probable car l’œuf s’est implanté et les modifications corporelles peuvent s’implanter. La nidation a lieu 9 jours après l’ovulation.

On peut donc dire que les premiers symptômes peuvent être ressentis au plus tôt 9 jours après l’ovulation ou 12 jours après la conception.

Existe-t-il un ordre d’apparition ?

Il n’y a pas d’ordre d’apparition préétablie. Tout dépend de chaque grossesse. Sachant qu’en plus, nous pouvons être enceinte et n’avoir aucun symptôme et inversement.

Vous l’aurez sûrement constaté, certains de ces symptômes sont semblables à ceux rencontrés lors du syndrome prémenstruel et lors des règles : transformation de la poitrine, fatigue, hyperémotivité, acné… ce qui peut fausser nos interprétations de ces signes.

Comment confirmer que ces premiers symptômes correspondent à une grossesse ?

Pour confirmer si les symptômes ressentis correspondent à une grossesse, vous pouvez tout d’abord faire un test urinaire.  Mais pour que celui-ci soit fiable (sachant qu’il ne l’est jamais à 100%) il faut savoir quand le faire et comment le faire.

Vous trouverez ici un article sur la bonne utilisation du test de grossesse urinaire.

Cependant, seul un test de grossesse sanguin pourra confirmer à 100% si vous êtes enceinte ou non.

Et vous, quels sont les symptômes que vous avez ressentis au début de votre grossesse ? Quand sont-ils apparus ? Ont-ils disparu rapidement ?

Découvre l'application Akna

Bénéficiez de 7 jours d'essai offerts 🙂

Akna - Application mobile bien-être et éveil maternel

Téléchargez l'application Akna et bénéficiez de centaines de contenus vidéos, audios et articles pour vous accompagner du désir d'enfant aux premiers mois avec bébé.
De nombreuses disciplines (activité physique, pratiques mentales, forme et bien-être) et de l'information fiable, en tout temps et en tous lieux.

2 Commentaires

  1. Delphine

    Ahah j’avais Oublie l’hypersAlivation 😄 d’ailleurs lors de ma premiere grossesse je ne savais pas que c’etait un Des symptomes. Bel article en tout cas!

    Réponse
    • Akna Mood

      Merci beaucoup Delphine pour ton commentaire ! 🙂
      J’ai également eu ce symptôme !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AKNA.MOOD